La menthe poivrée

Share This:

menthe-poivree-bioMenthe poivrée La Mentha x pierita ( menthe poivrée ) est un hybride entre la menthe aquatique et la menthe verte. De plus en plus prisée pour ses puissants bienfaits sur le système digestif en Europe, elle est notamment utilisée contre la lutte de certains problèmes comme le syndrome de l’intestin irritable ou les douleurs digestives ainsi que les inflammations intestinales. Sa fonction première bien que souvent oubliée prône dans son incroyable capacité à rééquilibrer le système nerveux. Elle apporte un véritable frâicheur d’esprit et elle aide à combattre les chocs émotionnels importants.

Ses Origines

Originaire que Moyen-Orient et probablement d’Asie, cet hybride est cultivée mondialement. La Mentha x piperita était utilisée – non pas à des fins médicinales par les Egyptiens, les Grecs et les Romains – mais servait à parfumer, purifier et odoriser les lieux et la nourriture.

Sa Composition

Riche en antioxydants – tanins, flavonoïdes 18%, vitamines C, la menthe poivrée est également riche en minéraux comme le calcium, le phosphore, le magnésium et le potassium.

Son utilisation

La Mentha x piperita peut se prendre en :

– tisane

– Infusion

– huiles essentielles (2 gouttes sur un sucre par exemple ou sur les tempes associée à une H.V)

– gélules (notamment en cas de colopathie fonctionnelle (syndrome du colon irritable)

Ses bienfaits

La menthe poivrée a de nombreuses vertus contre :

– les migraines

– les maux de tête

– le stress (rééquilibre les personnes sujettes)

Elle a également une fonction antiseptique et anti-inflammatoire.

Ses contre-indications et ses effets secondaires

Il est déconseillé de prendre de l’Huile Essentielle de menthe poivrée trop longtemps sur un sucre parce qu’elle peut irriter l’estomac. En revanche, il est à noter que c’est une plante aux effets secondaires rares et par conséquent, sécuritaire.

Le coin des experts :

Si la menthe poivrée est de plus en plus prônée en Europe pour ses vertus sur les problèmes digestifs, ce n’est pas la plante la plus efficace sur le sujet. La Cannelle, le Thym, la Myrtille ou même le Charbon Végétal sont de très bons compléments alimentaires pour soigner les diarrhées chroniques ou passagères.

En revanche, elle est une alliée de taille pour le rééquilibrage du système nerveux (en cas de stress et/ou d’angoisses – de chocs psychologiques et/ou physiques violents). Bienfait qui est souvent sous-estimé.

Elle augmente également la concentration et aide à combattre les problèmes de digestion importants.

Quelles plantes associer avec la Menthe poivrée ?

– Lutte contre le stress, le manque de sommeil, les problèmes de mémoires : la Rhodiola et l’Ashwagandha

– Aide à la concentration, la mémoire, la vitalité, l’énergie : le Ginseng

– Utile sur les voies respiratoires, les bronches, l’hygiène buccale et la digestion : le Thym et l’Eucalyptus

– Aide contre la mauvaise haleine : la Propolis

– Agit sur l’équilibre nerveux, le sommeil et protège l’estomac : La mélisse et le Cannabis

– Participe à la protection de la peau et à sa cicatrisation : L’Aloé Vera

– Protège le foie, l’estomac et des inflammations intestinales et traite l’eczéma : Le Curcuma

– Améliore la vivacité de l’esprit, la concentration et amoindri les maux de tête : le Guarana

– Agit sur la peau et la digestion : la Camomille

– Participe à l’amélioration de la circulation sanguine, à la protection des maladies cardio-vasculaires, combat la dégénérescence des cellules : le Ginkgo Biloba

– Contre les diarrhées passagères ou chroniques : La myrtille et le charbon végétal

– Protection de l’estomac : La réglisse et la Reine des Prés.

 

En Bref, principaux actifs de La menthe poivrée :

 

– Réduit la douleur – c’est un puissant antalgique

– Anti-stress et rééquilibrage énergétique (joie de vivre), rafraîchissante en association cf. Ci-dessus

– Surmenage et fatigue nerveuse

– Maux de tête, migraines, toux – en H.E. et en association  cf. Ci-dessus

– Mauvaise haleine – en H.E. et en association  cf. Ci-dessus

– Décontraction des muscles

– Anti-inflammatoire, antiseptique

– Protection contre les rhumes et améliore les voies respiratoires

– Intestin irritable, colopathie fonctionnelle

– inflammations gastro-intestinales – en association Ci-dessus

– Indigestions, nausées, vomissements

– Diminue les gaz, les ballonnements, les spasmes

– Diminue les douleurs intestinales

– Stimule la vésicule biliaire

– Traite l’eczéma, les inflammations de la peau et les irritations de la peau en association cf. Ci-dessus

– Adoucit la peau et la protège

– Piqûres de moustiques.

 

Attention, bien veiller à ne pas utiliser en H.E.**(Huile essentielle) avant l’âge de 6 ans.

*H.V. (Huile Végétale)