Omega 3

Share This:

Les Omega 3  des acides gras. Principalement actifs sur la croissance, ils participent au bon fonctionnement de tout l’organisme. Ils agissent sur le développement du cerveau, des os, des muscles, des dents, des cheveux et des ongles. Le rôle protecteur de l’Omega 3 (système cardio-vasculaire, anti-inflammatoire, protecteur de peau) est aussi préventif des cancers. Nous l’aurons compris, les « OMEGA-3 » nous immunisent par leur puissance et par conséquent sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps.

Oméga 3

L’apport des « OMEGA 3 » est nécessaire car notre métabolisme ne permet pas d’en fabriquer c’est d’ailleurs pour cette raison que notre corps est très souvent carencé.omega-3

Principales propriétés médicinales de
l’Omega 3 :

  • préviennent et soignent  les maladies cardio-vasculaires,
  • préviennent et soignent  les maladies auto-immunes,
  • préviennent et soignent  les maladies inflammatoires
  • préviennent et soignent  les maladies neurologiques,
  • favorisent le bon fonctionnement du métabolisme,
  • renforcent le système immunitaire en y associant curcuma & gingembre,
  • diminuent les douleurs en y associant le cannabis,
  • participent à la prévention des cancers (en y associant le curcuma – prévention colite ulcéreuse, maladie de Crohn),
  • améliorent le fonctionnement des reins et préviennent la rétention d’eau.

Un peu d’histoire….

En 1923, deux scientifiques américains – Burr et Evans – ont découvert lors d’expériences sur des rats qu’en les privant d’acides gras essentiels (Omega-3, 6, 9), de nombreux troubles de santé apparaissaient ; d’où une non-synthétisation identique à la vitamine C. Le corps ne produit pas d’OMEGA-3. Il a un besoin permanent d’apports externes liés à l’alimentation.

En 1982, trois chercheurs suédois et britanniques – Bergstrom, Samuelsson et Vane – démontrent les conséquences d’une carence en OMEGA-3 telles que la faiblesse de l’immunité, les problèmes inflammatoires chroniques, la mauvaise agréation plaquettaires, le développement des maladies cardio-vasculaires ; recherches qui sont récompensées d’un prix Nobel la même année. Ils permettent de faire le lien entre certaines hormones nécessitant les acides gras essentiels et le dérèglement de l’organisme.

En 2000, des études ont démontré que le manque d’OMEGA-3 participe à l’apparition de maladies mentales telles que la dépression chronique ou encore la maladie d’Alzheimer.

Quel dosage ?

Journalièrement, 2 grammes sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. A noter que la consommation moyenne se situe entre 0.10 et 0.20 g/jour. D’où l’apport essentiel de compléments alimentaires sous forme de capsule en gélatine de poissons – cure de 6 à 8 semaines renouvelable plusieurs fois dans l’année.  Le corps peut emmagasiner jusqu’à  5 grammes par jour.

Quels bienfaits ?


Oméga 3

Les OMEGA-3 luttent pour protéger le système cardio-vasculaire. Ils favorisent la circulation sanguine en évitant les caillots sanguins. Ils jouent un rôle essentiel dans la protection du système immunitaire. Ils préviennent et soignent  les maladies auto-immunes. Ils préviennent des maladies neurologiques et dégénératives du cerveau. Ils combattent toute forme d’inflammation, régulent le poids, le cholestérol et le métabolisme. Ils participent à l’hydratation de la peau et protège du vieillissement des cellules tels un antioxydant. Ils sont un soin pour la peau et les cheveux. Ils participent également à diminuer les douleurs et préviennent de la formation des cancers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *